Biographie

Née un 30 mars, Ariane Borel aux grands yeux verts s'est tout de suite demandé sur quelle planète elle avait atterri. C'est que le monde lui semblait marcher sur la tête ! 

L'école, eurk, la société, bof... Pour être aimée, elle a fait semblant de s'adapter. Mais au fond d'elle sa petite Ariane était intraitable. "Moi veux être attrice !" Ben oui, quoi, elle avait des choses à dire ! 

Elle a su être patiente, tellement patiente que la colère grondait en elle. Elle a eu un travail comme tout le monde, pour payer ses factures comme tout le monde et pour être aimée... comme tout le monde ! 

Et puis en 2006, reprise par ses personnages, elle a loué une toute grande salle avant d'avoir écrit la moindre ligne ! Elle est comme ça, Ariane, elle suit son intuition avec une audace désopilante ! Et cette grande salle, le soir venu, était en effet toute "garnie" de spectateurs ravis ! "Maman, maman, y'a plein d'têtes" dirait sa petite fille, un peu impressionnée de voir son rêve devenir réalité. 

 

Elle a pourtant continué à travailler pour "gagner sa vie", tout en créant et jouant - jusqu'au Québec où elle a été invitée - deux autres spectacles. 

Ariane Borel et son grand-père Salomon

Ariane avec son grand-père Salomon

Sautant à cloche-pied entre son travail dans le social et sa vocation de "briseuse de carcans", elle a continué à vivre dans deux mondes parallèles pendant dix ans. Quelques petits tours sur scène, et retour dans un quotidien prenant. La peur, la peur de tout lâcher, et le lancinant "il faut bien payer ses factures !"  

Ariane Borel enfant

Ariane qui atterit !

En 2017, épuisée de ne vivre qu'au dixième de ses capacités artistiques, Ariane a décidé de faire le grand saut. A respiré un grand coup, pris son élan, celui du coeur, et choisi de redémarrer sa vie en fermant la porte d'un job sécurisant pour se lancer dans la haute mer de sa passion. 


 

Aujourd'hui, en 2018, elle prend pleinement son envol sur scène. 


 

Ses grands yeux verts brillent encore plus qu'avant. De mille feux. Le feu du partage, le feu de l'âme, le feu de la transmission. C'est qu'elle en a, des choses à transmettre, Ariane ! 

" Il y a du Zouc dans cette femme-là ! "

Xavier Larfargue,

La Tribune de Genève

"Une thérapie choc en 9 sketchs pour un one woman show qui ne vous laissera pas indifférent !"

La Tribune de Genève

"On ne ressort pas de ce spectacle exactement comme on y est entré."

Une spectatrice

"Un bélier avec une lune en scorpion... que de contradictions Madame Borêêêêêêl !"

Son astrologue

"Une artiste hors du commun ! "

Le GHI

"J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai réfléchi... Et je m'en suis pris plein la gueule aussi !"

Un ami